Asset 10

Faire son Aliyah sans argent – est-ce possible ?

De nombreuses familles ont des soucis financiers au moment où elles planifient leur Aliyah. Naalé Elite Academy offre une solution éducative « sans souci » aux adolescents et aux familles intéressés par le processus.

 

Pour certains jeunes, prendre la décision de faire leur Aliyah en Israël peut impliquer un processus long et laborieux, tandis que d’autres ont toujours su qu’ils voulaient faire d’Israël leur foyer et sont prêts à partir dès que cela devient possible.
Dans les deux cas, de nombreuses questions se posent lors de la planification d’un tel changement, surtout si vous, comme la plupart des gens, disposez d’un budget limité et de soucis financiers. Heureusement, certains programmes peuvent faciliter le processus et apporter une aide financière.

 

Bien que les gens fassent encore leur Aliyah de manière « traditionnelle » par l’intermédiaire de l’Agence juive ou de Nefesh b’ Nefesh en Amérique du Nord, il existe désormais de nombreux programmes d’Aliyah qui peuvent aider les nouveaux immigrants dans le processus.

 

L’un des programmes est Naalé Elite Academy, un programme éducatif international est destiné aux familles avec adolescents et permet aux jeunes juifs de la diaspora d’étudier et de terminer leurs études secondaires en Israël dans l’un des nombreux internats sélectionnés, entièrement financées par une bourse. Une assistance et des conseils sont également fournis à ceux qui souhaitent rester en Israël à la fin de leurs études, une option intéressante pour les familles qui planifient leur Aliyah.

 

 

Le programme n’est pas seulement un programme éducatif d’excellence, mais il est aussi un soutien social et financier pour l’étudiant

explique Ravid Meron, directrice régionale de Naalé pour les pays francophones et le Royaume-Uni.

Un programme entièrement subventionné

L’ensemble du programme est financé par le gouvernement israélien et l’Agence juive. Il est entièrement subventionné, y compris le billet d’avion pour se rendre en Israël au début du programme, le logement et les repas, les frais de déplacement hors-campus et tous les voyages en classe. Les étudiants reçoivent également chaque mois de l’argent de poche, une assurance maladie payée, une carte SIM israélienne très importante pour qu’il puisse facilement rester en contact avec leur famille et leurs amis à la maison, ainsi que des laissez-passer mensuels pour le bus. Les seuls coûts du programme dont doivent s’acquitter, une seule et unique fois, les parents sont les frais de candidature avant la sélection, puis une fois acceptés, les frais d’inscription.

 

Au début, les élèves ont tendance à dépenser l’argent de poche dès le début du mois, mais avec le temps, ils apprennent à se budgétiser précise Meron.

 

En effet, l’expérience de l’enseignement secondaire en Israël avec Naalé n’est pas seulement une expérience éducative, mais aussi une expérience de compétences de vie car les élèves apprennent à budgétiser leur argent et à faire des choix judicieux.

« C’est un processus, cela prend quelques mois, mais ils y arrivent, affirme Meron. « 

Les lycées de Naalé en Israël sont une solution pour les parents qui souhaitent que leurs enfants reçoivent une excellente éducation juive, que ce soit dans un cadre religieux ou général » explique Ravid Meron. Par exemple, comme dans de nombreux pays, les écoles juives en France sont très chères et les coûts peuvent être prohibitifs pour les parents juifs. Ils envoient donc leurs enfants dans des écoles publiques où les élèves juifs n’ont pas la possibilité de se connecter à leurs racines juives et peuvent parfois même être victimes d’intimidation parce qu’ils sont juifs.

A Naalé, ils ont la chance de se connecter à leurs racines juives et israéliennes, dans un environnement sécurité, au sein d’excellents programmes éducatifs entièrement gratuits pour les familles, déclare Meron.


De nos jours, envoyer un enfant à l’école comprend non seulement l’apprentissage scolaire mais aussi les activités parascolaires qui peuvent parfois devenir un fardeau financier pour les parents », note-t-elle. « Mais avec Naalé, faire ses études secondaires en Israël signifie également la possibilité de participer à une variété d’activités parascolaires au choix de l’étudiant, toutes payées dans le cadre du forfait Naalé.

 

Naalé soutient également les élèves dans leur participation à d’autres activités extérieures s’ils démontrent des compétences particulières dans ce domaine et réussissent bien dans leurs études, explique Meron. « Ce fut le cas d’un étudiant des États-Unis qui a étudié à Ayanot Youth Village. Avant son arrivée, il jouait au hockey sur glace à un niveau semi-professionnel et voulait continuer ce sport en Israël (oui, il y a même du hockey sur glace en Israël !) Après avoir fait ses preuves sur le plan scolaire, Naalé et Ayanot se sont arrangés pour qu’il rejoigne en tant que joueur la ligue de hockey sur glace d’Israël, s’assurant qu’il puisse se rendre aux entraînements deux fois par semaine. Son équipe a remporté la ligue nationale, raconte Meron.

Avantages du panier d’intégration d’Israël

Les étudiants qui choisissent de faire leur Aliyah sont éligibles au panier d’intégration du gouvernement israélien, bien qu’ils aient reçu une partie de leurs droits en tant qu’élève de Naalé. Le panier comprend une subvention financière pour les aider à démarrer leur vie en Israël. Les étudiants qui choisissent de ne pas faire leur Aliyah à l’âge de 18 ans, retournent dans leur pays d’origine après avoir obtenu leur baccalauréat avec des souvenirs de leur séjour exceptionnel en Israël, un diplôme d’études secondaires reconnu dans le monde entier et peuvent poursuivre leurs études dans des universités prestigieuses dans leur pays d’origine.

 

 

Ceux qui font leur Aliyah en tant qu’élèves de Naalé lorsqu’ils atteignent l’âge de 18 ans, le font en groupe et sont tenus d’accomplir le service militaire ou national requis en tant que citoyens israéliens. L’administration de Naalé les soutient et les accompagne, à partir de la terminale année, les aidant à naviguer dans le processus d’enrôlement et les aidant à communiquer avec l’armée israélienne en cas de besoin.

 

Les diplômés de Naalé faisant leur Aliyah à 18 ans ont également droit à des frais de scolarité subventionnés dans les universités israéliennes à la fin de leur service militaire.

 

Le lien tissé avec les élèves ne se délite pas après l’obtention du diplôme. Naalé anime un département spécial pour tous les anciens élèves, et les aide dans leur questionnement et leurs préoccupations au sujet de l’armée ou lors de leur libération. Un forum des anciens est également très actif en ligne.

 

Nous restons une famille même après l’obtention du baccalauréat, déclare Meron.

Related Posts

Leave us a message and our regional manager will get back to you with further information

Notice: Naale Elite Academy uses cookies to provide necessary website functionality, improve your experience, and analyze our traffic. By using our website, you accept cookies. You can see our privacy policy. This site uses cookies.

En attendant, consultez nos réseaux sociaux pour en savoir plus sur nous!